Coup d’œil sur les 5 plus grands joueurs de poker

Coup d’œil sur les 5 plus grands joueurs de poker

Coup d’œil sur les 5 plus grands joueurs de poker
Cet article est un exemple de ce que nous pouvons rédiger. Nous pouvons publier des articles du même niveau de qualité sur votre blog d'entreprise.

Sur les 10 meilleurs joueurs de tous les temps, 9 sur 10 sont des Anglo-saxons. Bien qu’ils aient tous un parcours atypique, ces champions ont su gravir les échelons de la hiérarchie mondiale et s’installer au sommet.

Entre le fils d’immigré qui a arrêté l’école et le magicien reconverti et le footballeur qui a dû arrêter sa carrière avant même qu’elle ne commence, voici l’histoire des cinq plus grands joueurs de poker au monde.

Daniel Negreanu (30.6 millions de $ de gains cumulés)

L’enfant terrible du poker a été désigné comme le meilleur joueur de la dernière décennie par le Global Poker Index, un organisme de notation indépendant. Il est né au Canada de parents roumains ayant fui la dictature communisme. Il quitte l’école très jeune pour se consacrer entièrement au poker, au grand dam de ses parents. La suite est toute tracée : à 23 ans, il devient le plus jeune joueur à remporter un bracelet WSOP. Quant à son premier chèque en million, il arrivera à 29 ans.

Antonio Esfandiari (26.25 millions de $ de gains cumulés)

Surnommé « Le Magicien », Esfandiari est l’une des personnalités les plus influentes du circuit mondial. Il est arrivé aux États-Unis à l’âge de 9 ans, en provenance de Téhéran. Son principal fait d’armes a été de gagner 18.5 millions d’euros en une fois, à l’Event, n° 55 du World Series of Poker 2012. Personne n’a jamais gagné autant en une seule fois dans toute l’histoire du jeu. Il a fait une petite apparition au cinéma, dans le film « Freelancers » avec Robert De Niro et 50 Cents.

Erik Siedel (25.4 millions de $ de gains cumulés)

Siedel était celui qui dominait le circuit mondial avant l’arrivée du « Magicien » Esfandiari. Le New-Yorkais était un professionnel du backgammon et de la bourse avant de se lancer dans le poker. Il est entré dans la légende tenant tête à Johnny Chan au World Series Of Poker 98. Depuis, il a remporté 8 bracelets WSOP et a empoché plus de 25 millions de dollars.

Sam Trickett (19.88 millions de $ de gains combinés)

Le Britannique est arrivé dans le poker après qu’une blessure au genou a mis fin à son rêve de signer professionnel dans le football. Il écume alors les tournois, encaisse régulièrement des chèques de plus d’un million de dollars et se fait remarquer en 2012 lorsqu’il devient le « runner-up » d’Antonio Esfandiari. Si l’Irano-américain encaisse plus de 18 millions sur cet event, Trickett empochera la coquette somme de 10.1 millions de dollars.

Phil Helmuth Jr. (19.3 millions de $ de gains cumulés)

Joueur controversé à la personnalité vaniteuse, il est arrivé dans le poker quand il était étudiant. Né dans le Wisconsin, il intègre l’université éponyme et la quitte pour devenir joueur professionnel. En 1989, il se distingue en battant le double champion du monde de l’époque, Johnny Chan. Il n’a jamais fait de coups d’éclat, mais sa carrière exceptionnellement longue lui permet de truster les premières places de la « All Time Money List ».

Coup d’œil sur les 5 plus grands joueurs de poker
Évaluez cette page